Translate
EnglishFrenchGermanItalian

Operateur Radio à l’etranger

Opérateur radio à l’étranger

Utilisation temporaire de votre licence amateur dans d’autres pays

Ces dernières années, de grands progrès ont été réalisés dans la « portabilité » des licences nationales de radio amateur au-delà des frontières nationales. Pour de nombreux radioamateurs, il existe désormais une voie facile pour opérer dans d’autres pays grâce à des accords de licence dits « réciproques ».

Les sections ci-dessous décrivent la plupart des fonctionnalités de commentaires disponibles, mais la situation est en constante évolution. Si vous envisagez d’opérer à l’étranger, vérifiez le document faisant autorité de l’administration nationale ou de l’organisation régionale des télécommunications compétente. Les liens sont inclus ci-dessous.

Lorsqu’il n’y a pas d’accord réciproque général en place, il est tout à fait possible qu’il existe un accord bilatéral entre votre pays et le pays que vous avez l’intention de visiter. Vérifiez auprès de votre société membre de l’ IARU ou du régulateur national du spectre pour plus d’informations. Même s’il n’y a pas d’accord bilatéral, il se peut qu’une démarche directe auprès du régulateur du spectre du pays que vous proposez de visiter vous permette d’obtenir une licence nationale pour la durée de votre séjour. 

 

Recommandation CEPT ECC T/R 61 – 01

L’initiative de 1985 de l’Organisation européenne des télécommunications régionales CEPT , qui a abouti à la recommandation CEPT ECC T / R 61 – 01, a permis aux radioamateurs des pays CEPT d’opérer pendant de courtes visites dans d’autres pays CEPT sans obtenir une licence temporaire individuelle de la part de la CEPT. visité le pays CEPT . La Recommandation a été révisée en 1992 pour permettre aux pays non membres de la CEPT de participer également à ce système d’octroi de licences. 

En pratique, un visiteur doit :

  • Vérifiez que sa classe de licence nationale est qualifiée de  licence CEPT et que son document de licence nationale le confirme. Si ce n’est pas le cas, une confirmation que la licence détenue est équivalente à la licence CEPT est nécessaire auprès de son autorité nationale de délivrance des licences.
  • Vérifiez quelle classe de licence nationale dans le pays à visiter est équivalente à la licence CEPT .
  • Vérifiez quels sont les privilèges d’exploitation et les réglementations couvrant l’utilisation de cette classe de licence nationale dans le pays à visiter et utilisez le préfixe approprié qui doit être ajouté avant son propre indicatif d’appel national.
  • Le point clé est que les privilèges d’exploitation pour le visiteur opérant sous la Licence CEPT sont définis par le PAYS VISITE , ET NON PAR LES PRIVILEGES DANS LE PAYS D’ ORIGINE .
  • La société allemande, DARC , tient à jour une liste des privilèges de licence par pays CEPT . Il peut être téléchargé ici sous forme de fichier pdf.

La recommandation T/R 61 – 01 de la CEPT ECC a été révisée en octobre 2003 pour refléter les résultats de la Conférence mondiale des radiocommunications de l’ UIT ( CMR-03 ) de 2003 concernant la révision de l’article 25 du règlement des radiocommunications de l’ UIT . Lors de la CMR-03 , l’exigence obligatoire du code Morse pour les opérations amateurs en dessous de 30 MHz a été supprimée. Par conséquent, le nombre de classes de licence amateur dans T / R 61 – 01 a été réduit de deux à un. D’autres modifications apportées au T / R 61 – 01 ont été la suppression d’une ambiguïté concernant le fonctionnement portable et mobile et la liberté d’utiliser n’importe quelle station amateur dans le pays visité, pas seulement la «propre» station du visiteur.

Le texte complet est disponible ici 

L’annexe 2 contient les informations sur l’équivalence des licences nationales. De la même manière, l’annexe 4 fournit des informations sur les pays non membres de la CEPT.

L’état de la mise en œuvre par pays peut être consulté ici .

Remarques.

  1. Tous les pays qui ont mis en œuvre des versions précédentes de T/R 61 – 01 n’ont peut-être pas mis en œuvre une version révisée et actuelle. 
  2. Toutes les administrations de la CEPT n’ont pas mis en œuvre une version de T/R 61 – 01.
  3. Tout pays peut ajouter des conditions supplémentaires au T/R 61 – 01. Ces conditions sont indiquées en notes de bas de page dans le T/R 61 – 01 Annexe 2.
  4. Le site Internet définitif est celui d’ ECO , référencé ci-dessus.
  5. Veuillez également noter que des conditions particulières s’appliquent souvent aux territoires d’outre-mer comme ceux de la France. Une autorisation locale sera souvent requise à ces endroits.
  6. La T/R 61 – 01 n’a aucun rapport avec l’importation et l’exportation d’équipements radioamateurs, qui ne sont soumis qu’aux réglementations douanières pertinentes.

Licence novice CEPT  —  ECC / REC 05 – 06

Operator Radio à l'étrangerSuite au succès de la licence radioamateur CEPT détaillée dans la recommandation CEPT T / R 61 – 01 en 2005, une  licence radioamateur novice CEPT a été développée. La licence novice CEPT , telle qu’elle est généralement connue, est détaillée dans la recommandation CEPT ECC 05 – 06 et a une norme inférieure à la licence radioamateur CEPT . Étant donné que les dispositions de la recommandation T/R 61 – 01 permettent aux administrations non membres de la CEPT de rejoindre ce système de licences, une approche similaire a été adoptée pour la licence novice CEPT , comme décrit dans la recommandation 05 – 06. sont décrits dansRapport ERC 32. Bon nombre des exigences réglementaires mentionnées ci-dessus pour T/R 61 – 01 s’appliquent également à la recommandation 05 – 06. Encore une fois, la société allemande, DARC , tient à jour une liste des privilèges de licence par pays CEPT . Il peut être téléchargé ici

Les titulaires de licence souhaitant opérer à l’étranger doivent donc se familiariser avec toutes les exigences, y compris les notes relatives au T/R 61 – 01 ci-dessus, avant d’emporter leur équipement dans un autre pays.

L’état de la mise en œuvre peut être consulté sur le site Web d’ECO

Notez que la Finlande n’a pas de classe de licence nationale équivalente à la licence radioamateur novice CEPT , mais accepte unilatéralement les opérateurs en visite pour utiliser leur licence de classe novice CEPT sous certaines conditions.

Plus d’informations de la CEPT sur le service amateur sont disponibles ici

Hors CEPT

CITEL

La CITEL est l’organisation régionale des télécommunications pour les administrations des États membres de l’Organisation des États américains ( OEA ) dans la région 2 de l’ UIT , qui sont responsables de l’administration et de l’octroi de licences pour le service amateur et le service amateur par satellite. La Convention interaméricaine sur un permis international de radio amateur est une convention ayant le statut de traité qui prévoit l’exploitation temporaire (jusqu’à 1 an) de stations de radio amateur dans un État membre de la CITEL par des personnes titulaires d’un permis IARP délivré par un autre État membre sans avoir besoin pour un examen plus approfondi. Tout CITELUn État membre peut délivrer des permis à ses citoyens pour opérer dans un autre État membre. La présente Convention ne modifie ni n’affecte les accords multilatéraux ou bilatéraux déjà en vigueur concernant l’exploitation temporaire du service amateur dans les États membres de la CITEL . Le Secrétariat général de l’ OEA est le dépositaire de ses instruments de ratification, d’acceptation et d’adhésion.

Pour plus d’informations, consultez le site web de la CITEL ou l’ ARRL 

Autres accords de licence

Il existe également de nombreux accords bilatéraux entre administrations, qui facilitent les opérations amateurs et l’octroi de licences dans d’autres États. Un site externe séparé par OH2MCN contient également des informations utiles, bien que certaines de ces informations soient désormais obsolètes et doivent être vérifiées avant de s’y fier. 

De plus en plus de pays autorisent les amateurs étrangers à opérer pendant un séjour temporaire de moins de trois mois. Les amateurs en visite sont encouragés à se comporter comme des invités et à respecter les règles applicables dans le pays qu’ils visitent.

S’expatrier

keys G4LHIUtiliser votre licence amateur dans d’autres pays de manière plus permanente

La recommandation CEPT T/R 61 – 02 a été approuvée pour la première fois en 1990. Par conséquent , les administrations de la CEPT pouvaient délivrer un certificat d’examen radioamateur harmonisé ( HAREC ). Le document HAREC atteste de la réussite d’un examen de radioamateur conforme au programme d’examen du HAREC . Il facilite également la délivrance d’une licence individuelle aux radioamateurs qui séjournent dans un pays pour une durée plus longue que le «court séjour» mentionné dans la recommandation CEPT T / R 61 – 01 ainsi que la délivrance d’une licence individuelle à une radio amateur de retour dans son pays natal. Dans ce cas, la présentation d’un  HARECcertificat délivré par une administration étrangère devrait faciliter la délivrance d’une licence d’origine. La recommandation telle que révisée en 1994 a permis aux pays non membres de la CEPT de participer au système HAREC

T/R 61 – 02 a été mis en œuvre par un certain nombre de pays. La liste complète est ici

Questions et réponses

Q : Je suis titulaire d’une licence d’entrée de gamme. Puis-je opérer à l’étranger ?

R : Si vous avez une licence d’entrée de gamme comme la licence de fondation britannique ou la licence de base belge, vous NE POUVEZ PAS opérer depuis un autre pays. Cependant, les anciennes stations belges ON2 avec un  marquage CEPT Novice sur leur licence ont les mêmes privilèges qu’un titulaire de licence novice.

Q : Je suis titulaire d’une licence novice. Puis-je opérer à l’étranger ?

R : Si vous avez une licence novice délivrée par une administration mentionnée sous ECC / REC 05 – 06 (la licence novice CEPT ) ci-dessus, vous pouvez opérer depuis n’importe lequel de ces pays.

Q : Si j’opère depuis un autre pays, est-ce que j’obéis aux règles de mon propre pays ou aux règles du pays que je visite ?

R : Respectez toujours les règles du pays que vous visitez. C’est la même chose dans la circulation : en Allemagne, vous conduisez du côté droit de la route, au Royaume- Uni , du côté gauche de la route.

Q : Je suis titulaire d’une  licence de classe CEPT , mais je n’ai jamais réussi le  test CW . Dans mon pays d’origine, je peux opérer en HF . Puis-je faire la même chose depuis un autre pays ?

R : Si le pays que vous visitez a adopté la version 2003 du T/R 61 – 01 et ne demande pas spécifiquement la maîtrise du Morse, vous pouvez opérer en HF . Si la version précédente de T/R 61 – 01 s’applique dans le pays que vous visitez, vous ne pouvez fonctionner qu’au-dessus de 30 MHz.